Chers fiancés…

Alors vous formez spontanément le projet de vous engager l’un envers l’autre devant Dieu et avec Lui, dans la continuité de votre vie chrétienne. Quoi qu’il en soit, soyez les bienvenus !

Vous envisagez de vous marier à l’église et nous vous accueillons avec joie, quelle que soit votre situation.

Cette perspective du mariage est peut-être pour l’un de vous deux l’occasion de renouer des liens avec l’Eglise et de faire le point sur sa foi, sa relation au Christ et aux autres.
Votre futur conjoint peut ne pas être chrétien mais désirer découvrir la vie chrétienne. Toujours est-il que cet amour qui vous comble et vous réjouit vous ouvre encore à plus grand, à Dieu.

Il se peut, bien sûr, que vous soyez tous deux chrétiens !

Le mariage à l’église, en Eglise, est une étape d’une grande importance, on pourrait même dire, avec la foi, un tournant décisif dans la vie d’un homme et d’une femme.

Concrètement… pour préparer votre mariage :

mariage1

1 – Premier contact : l’inscription du mariage

Vous aurez à le faire avec une personne de l’accueil à une permanence. Prenez contact au mois 9 mois, si possible un an à l’avance.

2 – Les sessions de Préparation Mariage

Avec d’autres fiancés, un couple animateur, plusieurs soirées vous sont proposées pour bien construire votre projet de coupe.
Un document vous sera remis avec les dates proposées. S’inscrire par téléphone.

3 – Les sessions de Découverte de l’évangile. En même temps que l’inscription à la Préparation Mariage, vous aurez à vous inscrire à des séances de découverte de l’évangile, construites à partir de séquence d’un film.

4- La fête des fiancés : une fin de samedi après-midi, se retrouver avec tous les couples qui préparent leur mariage.
Accueillir une première bénédiction de Dieu. Il vous accompagne dans cette préparation.

5 – Des rencontres avec le prêtre qui célébrera votre mariage : En général, le prêtre vous rencontrera 3 ou 4 fois.

INFORMATIONS

  • Le dossier de mariage : Pour constituer votre dossier de mariage, vous devrez fournir un acte de naissance. Patience, il doit dater de moins de trois mois avant le mariage.
    De même, il faudra un acte de baptême. Pas d’inquiétude, c’est le prêtre qui est chargé de le demander. Il suffit de lui indiquer la date et l’église de votre baptême.
  • L’aspect financier : Le sacrement du mariage n’a pas de prix – le don de Dieu est gratuit. Cependant les moyens engagés pour sa préparation et sa célébration religieuses ont un coût
    • pour l’entretien de l’église, des salles paroissiales
    • pour les frais de secrétariat
    • pour la participation à la vie matérielle des prêtres.

Ce coût a été évalué au niveau national par nos évêques à 170€ par mariage.

  • Le Denier de l’Eglise : depuis 1906, l’Eglise vit des dons des fidèles et seulement de leurs dons. Chaque année, les chrétiens sont invités à verser le Denier de l’Eglise. Il permet de donner un traitement aux prêtres, de couvrir leurs charges sociales, l’entretien des églises et immeubles diocésains et différents frais de pastorale.