« Mais c’est pour les morts ! ». Non… Offrir une messe pour un proche ou une intention particulière, c’est un très beau cadeau. En cette période, il est possible de le faire sur internet.

Réponse en arguments. 

Un cadeau comme témoignage de foi. 

Oui, vous croyez que la messe est l’action du Christ lui-même et de l’Église : le Christ s’offre par le prêtre à Dieu le Père, et se donne en nourriture aux fidèles. C’est ce que dit le Droit canon, et c’est un bon résumé. Vous y croyez, alors vous offrez cette messe. Vous posez un acte de foi. 

1

Un cadeau pour dire merci 

« Eucharistie » signifie « action de grâce » en grec. L’Église offre une action de grâce pour tout ce que Dieu a fait de bon, de beau et de juste dans l’homme et dans la création. Dans l’Eucharistie, « toute la création aimée par Dieu est présentée au Père à travers la mort et la résurrection du Christ ». (CEC 1359). Offrir une messe, c’est célébrer la puissance de la vie et remercier le Seigneur. 

2

Un cadeau pour l’éternité 

À La messe, nous faisons mémoire d’un évènement passé qui s’actualise au présent lorsque le pain et le vin deviennent corps et sang du Christ. Et ceci à chaque Eucharistie, jusqu’à la fin du monde et la venue du Christ dans sa gloire. Passé, présent, futur… Une messe transforme le temps, le traverse de part en part comme une flèche d’éternité. Il suffit d’une seule messe pour marquer à jamais l’éternité. 

3

Un cadeau superpuissant sur le cœur de Dieu 

Dieu a tellement aimé le monde qu’il lui a donné son Fils. Et il a tellement aimé son Fils qu’il l’a délivré de la mort, et la création toute entière par la même occasion. Il n’y a que de l’amour dans le cœur de Dieu. La messe est ce moment unique où le Fils et la création s’unissent dans un même élan d’amour vers le Père. Et boum ! Visé en plein cœur. C’est viscéral : le cœur de Dieu ne peut rester insensible à une messe offerte pour une intention particulière. 

4

Un cadeau solidaire pour votre prêtre et le monde 

En offrant une messe, vous aidez votre prêtre qui en perçoit l’offrande. Elle fait partie de son traitement mensuel. Le denier de l’Église permet de financer la part fixe. La part variable, ce sont toutes les offrandes des messes célébrées en semaine par le prêtre. Donc, une messe est un cadeau à la fois pour l’intention portée, pour le prêtre, et surtout pour « la gloire de Dieu et le salut du monde ». Solidaire, non ? 

5

Un cadeau qui rend saint 

Offrir une messe pour le repos d’un défunt, pour le pardon de ses péchés, ça se comprend. Mais pour un vivant ? N’est-ce pas l’enterrer un peu vite ? Pas du tout ! Offrir une messe pour un proche, c’est demander au Seigneur de fortifier son cœur, de l’unir à lui. Pour que sa volonté rejoigne la volonté de Dieu. Pour que notre proche devienne saint. Ni plus, ni moins. Une messe est un cadeau qui a de l’ambition. 

image_large

18 € pour un cadeau superpuissant qui dit merci, qui dure l’éternité et qui rend saint. 

Vous hésitez encore ? N’ayez pas peur de bouleverser vos habitudes. Pour la fête des mères, offrez un bouquet de fleur et une messe… Pour l’anniversaire de votre petit dernier, une boite de Légo et une messe… Pour demander la force de Dieu dans une épreuve, une messe… 

«Si on savait ce que c’est que la messe, on mourrait, non pas de peur, mais d’amour ! » 
le curé d’Ars 
Téléchargez la plaquette

 

Offrez une messe sur internet