Ne nous laisse pas entrer en tentation !

Le 3 décembre, 1er dimanche de l’Avent, une nouvelle traduction du Notre Père entrera en vigueur dans toute forme de liturgie publique. Les fidèles catholiques ne diront plus désormais “ne nous soumets pas à la tentation”, mais “ne nous laisse pas entrer en tentation“.

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen

L’Eglise nous donne une nouvelle traduction du Notre Père.
C’est une invitation à redécouvrir Dieu comme Père aimant  nos côtés.

Dans cette prière, nous ne demandons pas à Dieu d’éviter la tentation, mais de nous donner la force d’en sortir victorieux comme le Christ dans le désert.

A la suite du Seigneur qui nous l’a enseigné, “Venez donc, priez ainsi” (Mt6, 9-13)

Cela peut être l’occasion de s’approprier plus encore cette prière. Des dossiers ont été constitués à cet effet sur les sites de la conférence des évêques :

 

Dossier d’animation